Saint-Agoulin

logo du site
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin
  • Saint-Agoulin

Accueil du site > Tourisme > Curiosités et monuments

Curiosités et monuments

NOTRE EGLISE

L’Eglise de St Agoulin est dédiée à saint Agoulin, autrement dit à Aquilin, évèque d’Evreux au VIIème siècle. On sait que ce personnage naquit vers l’an 620 et qu’il servit dans les armées de Clovis II. L’histoire nous raconte qu’il devint aveugle et qu’il ne cessa d’instruire son peuple. Il mourrut en 693 après 41 ans d’episcopat. Il est le saint patron de 6 communes en France, outre celle de Saint Agoulin en Auvergne.

L’église de Saint Agoulin a été érigée le 29 mars 1873 sur l’emplacement d’une église plus ancienne et en partie sur l’ancien cimetière. Elle adopte un parti architectural assez simple qui nous renvoie à une période où la construction néogothique a le vent en poupe. On retrouve ici, comme en bien d’autres endroits du Puy de Dôme, un clocher porche pour la façade occidentale, suivi d’une longue nef et d’un choeur qui s’achève par une abside à 5 pans. Seul le transept, encore saillant, vient rythmer ce pan plutôt conforme aux normes de la tradition liturgique de la fin du XIXème siècle, qui souhaite signaler plus que jamais à travers l’emplacement et le renouveau du culte catholique, une passion néomédiévale.

L’église fut équipée de nombreux vitraux ( 15 ) et de 2 cloches grâce à des dons.

Les différents vitraux :

Dons des familles Vacher, Plazennet, Blatin, Papon-Galliet, Champrobert, .....mais également de Monsieur le Curé, de Monsieur le Maire et des Laboureurs.

Les cloches :

La petite : elle sonne les heures et 1/2 heures, fondue en 1850 par François CHAPUT, curé, et Laurent GRAND, Maire. Elle a pour parrain Antoine SENOGE et pour marraine Mme FRADETAL. La grande : fondue en 1891 par BURNICHON, fondeur à Clermont Fd, à la demande d’André LEVADOUX, curé. Elle a pour parrain Monsieur DESANGES, Maire et pour marraine Marie BLATIN.

PDF - 123 ko
Carte postale


Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP